Portrait
MHz

(RJD2, Copywrite, Camu Tao, Jakki Tha Mota Mouth, Tage Proto)

Pour retrouver une première trace de MHz il faut remonter en 1991 à Colombus dans l'Ohio lorsque Jakki The Mota Mouth, son frère, Copywrite78 et leur entourage rappent dans les caves en enregistrant des freestyles à la pelle. Mais pour eux cela n'est rien d'autre qu'un passe temps, un moyen de partager leur passion commune qu'est le hiphop. Ils rencontrent alors Camu Tao durant leurs années high school qui rejoint le groupe en 1995 et rencontrent parallèlement RJD2, petit DJ de Colombus inspiré aussi bien par la soul que le rock des années 60 à 80 et qui se démarque déjà à l'époque de la masse de DJs qui pullulent dans Colombus. Tage rejoint MHz en 1997, le groupe telle que nous le connaissons aujourd'hui est alors formé.

Ils envoient une cassette avec 5 morceaux à Bobbito Garcia, grand découvreur de talents qui anime à l'époque avec Stretch armstrong le 'Stretch and Bobbito radios show' diffusé sur New-York. Celui-ci les rappelle un mois après, séduit par le talent du crew originaire de l'Ohio. Il fait alors presser en 1998 plusieurs maxis de 'World Premier', balancé au compte-goutte dans les bacs des distributeurs new yorkais via le défunt et mythique label Fondle'Em Records qui a déjà sous son aile des artistes tel que Kool Keith, MF Doom, Scienz Of Life, Arsonists, MF Grimm bref tout sauf des petites pointures. MHz bénéficie alors du prestige de Fondle'Em pour se faire une réputation auprès des backpackers.

La force de ce groupe est sûrement l'alchimie qui existe entre chacun, Rjd2 s'illustre bien sur aux platines et à la production, même dans ce domaine les Mc's Camu Tao et Copywrite peuvent s'atteler à la tâche, Tage Proto possède lui la plus belle plume du groupe, tandis que Jakki et Copywrite maltraitent le beat de leurs rimes punchlines. Camu Tao lui se chargera tout simplement de donner une nouvelle définition au mot flow, avec des distorsions de voix inimaginables et un phrasé assez atypique. L'authenticité et cet aspect 'artisanal' qui découlent de leur musique est à coup sûr ce qui fait le charme du groupe qui se plait à réapprendre à leurs auditeurs ce qu'est vraiment le hiphop en descendant tous ces tubes radio mâtinés à la sauce r'n'b qui inondent les ondes. Tout ce beau monde rassemblé crée une pile électrique inépuisable qui renvoie les Duracell dans les abîmes, c'est d'ailleurs sûrement cette énergie et cette envie impérissable qui a sûrement donné au groupe leur nom : Megahertz. Le morceau 'Combustion Spontanous' en est l'exemple sûrement le plus criant quand sur une instru reposante, tout droite sortie d'un conte pour enfant, Camu Tao, Copywrite et Tage arrivent à nous faire danser par la simple musicalité émanant de leur flows.

En 2001, leur premier Cd "Table Scraps", recueil de leur pépites sortis sur Maxi et leurs vieilles démos voit le jour. Il constitue l'essentiel de l'œuvre de MHz en tant que groupe puisque chacun des protagonistes, parallèlement, vont plus ou moins entamer des projets solo : Copywrite signe tout d'abord sur le label Eastern Conference sur lequel il sort un premier maxi 'Holier Than Thou / Tower Of Babble' écoulé à plus de 12000 exemplaires. Jakki Tha Mota Mouth sort lui en 2000 le maxi 'Widepread / The Chosen' sous Fondle'Em et Camu Tao la même année balance lui aussi son premier maxi en solo 'Hear Me Talkin To You / Open Hands / Lightts Outts'. En 2001, RJD2 et Camu rejoignent El-P en signant sur Def Jux, Jakki et Tage (qui continue ses études) encore à ce jour ne sont signés nulle part et restent assez discret. Mais le collectif des Weathermen (créé sur une idée de Cage en 1999) devrait remédié à cela, rassemblant MHz, Cannibal Ox, El-P, Yak Ballz, Masaï Bey et Breezly Brewin des Juggaknots. Un petit casting de rêve dont le premier album "The New Left" est attendu au cours de l'année 2003.

2002, est sûrement l'année de la reconnaissance pour les Megahertz, Copywrite lance son "The High Exhaulted" : très bon album qui bénéficie de l'appui de nombreux producteurs, peut être trop d'ailleurs (dont Camu Tao et RJD2) ; RJD2 quand à lui nous offre un "Deadringer" majoritairement instrumental qui aura surpris les fans de la première heure, qualifié comme un hybride entre la musique de Moby et celle de DJ Shadow et bénéficiant d'une distribution internationale, permettant à RJD2 de se faire un nom aussi bien dans le monde de la musique électronique que celui du hiphop. Camu Tao n'a pas été en reste lui non plus, puisqu'il d'abord sortit en maxi la bombe dancefloor : 'Hold The Floor' et a partagé l'affiche avec Cage sur l'album des "Nighthawks" inspiré par le film policier éponyme sortie au début des années 80 puis à enfin travailler sur son prochain album avec le Mc Metro, qui devrait sortir en 2003 sous Def Jux.

MHz représentent l'image même de ce que le hip-hop devrait être et qui plus est, issu de la cuvée Fondle'Em qui a vu émerger la crème de l'underground. Leur premier album est actuellement en gestation et devrait voir le jour cette année où au plus tard en 2004. Gardera t'il la même authenticité et la même innocence que "Table Scraps", mémoire d'un groupe issu de nulle part qui enregistrait une poignée de morceaux pour leur seule passion portée pour le hiphop ? Seul RJD2, Jakki, Tage, Copywrite et Camu le savent…

Metalik
Janvier 2003

Articles

News

Chroniques

Interviews

Audios

Recherche

Vous recherchez quelque chose en particulier ?

Copyright 2000-2008 Hiphopcore.net