Portrait
Anti-Pop Consortium



C'est en 1991-92 que les destins des 3 New-Yorkais Beans, High Priest et M.Sayyid se croisent au Nyurican Poets Cafe lors des soirées de spoken words (plus précisément lors des rencontres "Rap Meets Poetry"), endroit où Mos Def, Company Flow, Canibus et Saul Williams forgeront eux aussi leurs premières armes. Le trio de lyricistes sera rejoint plus tard par celui que l'on peut considérer comme le 4ème membre à part entière du groupe, le producteur/ingénieur Earl Blaize dont les compétences de beatmaker ont été sollicitées par Krs-One, Pharoahe Monch, Saul Williams et même Foxy Brown.

Le trio arrive à nos oreilles pour la première fois en 1994 sur l'unique album de Shä-Key intitulé "A Head Nädda's Journey To Adidi Skizm" et produit justement par E.Blaize lui-même, le posse n'apparaît pas encore en tant qu'Anti-Pop Consortium mais on remarque déjà cette envie de ne pas suivre la scène hiphop de l'époque dans laquelle ils ne se retrouvent plus. S'en suit une période de flottement jusqu'à 1997 où ils reviendront enfin tous unis sous le nom d'Anti-Pop Consortium et adopteront le slogan "Disturb The Equilibrium" (que l'on peut traduire par "ébranler l'équilibre"). Ce nom ainsi que ce slogan suffissent à eux seuls pour définir leur musique qui se trouve à contre-courant de tout ce qui se fait actuellement dans le hiphop, c'est-à-dire un hiphop expérimental aux touches électroniques. En les écoutant, les noms de Kool Keith, DJ Vadim et même The Herbaliser nous viennent à l'esprit. Outre les beats, APC se concentre fortement sur l'écriture, connus pour leurs langues agiles et leurs performances a cappella lors de compétitions de poésies rap, ils distillent sur leurs propres productions et celle d'E.Blaize des lyrics fusants de toute part, à la fois tranchants, surréalistes et délicats.

La première apparition du trio en tant qu'APC se fait en 1997 sur un remix de '3 To Be Free' d'Attica Blues pour le label Mo'Wax. APC préférant rester totalement indépendant, ils décident de monter toujours en 1997 leur propre structure et leur studio sous le nom d'Anti-Pop Recordings pour leurs futurs travaux. Ils l'inaugurent avec le maxi 'Disorientation' auquel participera Apani B Fly Emcee (membre des Polyrythm Addicts) qui passera injustement inaperçu à l'époque. Mais APC ne se décourage pas et prend d'assaut les playlists des collèges et des communautés de radios DJs, ils commenceront aussi une campagne de distribution acharnée de tractes et de stickers (ce qui vaudra à Priest des démêlés avec la justice pour cause de vandalisme) ainsi que la distribution de cassettes dans leur entourage. Tous ces efforts ne seront pas vains car ils finiront par obtenir une audiance grandissante à New-York grâce notamment à leurs shows live. Leur devise "Disturb The Equilibrium" commence à prendre racine.



De 1997 à 2000 APC continue les collaborations dont les plus remarquées seront celle avec DJ Vadim pour l'album "The Isolationnist" (en 1999) et celle avec Mike Ladd pour son side-project "The Infesticons" auquel participeront aussi El-P, Mr Len et Sonic Sum (en 2000). C'est en cette même année que l'on verra enfin sortir "Tragic Epilog", le premier album long format d'APC qui sera d'ailleurs plus une compilation hétéroclite qu'un album car il regroupe 19 titres d'anciens projets accumulés depuis 3 ans, on y retrouvera en invité Pharoahe Monch et Aceyalone entre autre. Ils obtiendront pour cet album un deal avec 75 Ark (label de Dan The Automator) pour le pressage et la promotion.

"Tragic Epilog" aura eu l'effet d'un catalyseur sur la carrière de Beans, Priest, Sayyid et Blaize qui désormais enchaînent avec une régularité étonnante les albums. En 2001 ils sortent l'excellent LP "Shopping Carts Crashing" malheureusement distribué essentiellement au Japon (les japonais étant très friands de hiphop expérimental) et donc quasiment introuvable à part sur le net. Ils signent la même année sur le label Warp, label concentré principalement sur l'électro avec des artistes comme Aphex Twin et Autechre. Leur premier effort signé chez Warp sera l'EP "The Ends Against The Middle" pas très bien accueilli par certaines critiques mais ils se rattraperont début 2002 avec leur 3ème album (où 4ème en comptant "The Isolationnist") intitulé "Arrhythmia", sûrement l'album le plus abouti jusqu'ici.

10 ans après leurs débuts, Anti-Pop Consortium possède déjà une carrière bien chargée et c'est pas cette année qu'elle risque de se terminer. Que de projets pour les membres d'APC, ils ne perdent pas de temps, Priest s'apprête à sortir son LP instrumental "Sonic For The Youth" et prévoit un autre album "Traum" pour plus tard, Beans prévoit aussi un album pour Octobre prochain intitulé "Tomorrow Right Now" alors que Sayyid travaille lui aussi sur un projet solo ainsi qu'une collaboration avec MF Doom. Le trio infernal d'APC a donc encore de beaux jours devant lui et ce n'est pas nous qui s'en plaindront.

Phara
Mai 2002

Articles

News

Chroniques

Interviews

Audios

Recherche

Vous recherchez quelque chose en particulier ?

Copyright 2000-2008 Hiphopcore.net