Portrait
Mr. Complex

Corey S. Robert, tel est le nom d'un des plus doué MC Underground que l'on puisse rencontrer, le dénommé Mr Complex. Que ce soit en freestyle ou en studio, Mr Complex est très habile au micro, il utilise son flow d'une precision rarement égalée. Il a participé aux Open Mic des Lyricist Lounge se déroulant à New York et collabore avec DJ Crossphada dans des radios de collège. Il se fit remarquer grâce à son maxi "Against The Grain" en 95, de plus en plus de monde parlit de lui, de bouche à oreille. Il n' a pas eu besion de marketing ou promotion compliquée comme c' est le cas chez les majors.

Puis deux ans après son maxi "Against The Grain" il arrive sous les feux des projecteurs de l' underground avec son maxi "Why Don't Cha/Visualize" de DJ Spinna, qui produit pas mal de morceaux (Voir discographie), son pote d'enfance de brooklyn. Ils firent du chemin ensemble, le EP "Rhymes Related" le confirme. Cet EP rassemble la crème des MC's underground, bien sûr Mr Complex et DJ Spinna, mais aussi Shabaam Shadeeq & Apani B Fly Emcee. Le pseudonyme du crew sera Polyrhythms Addicts. Mais l'année 99 nous réserve plein de surprises. Au programme de Mr Complex, mise à part le EP cité plus haut, il sort deux maxis avec les Polyrhythms. C'est aussi cette année-là que le monsieur complexe créa son label, CoRecords, où il sortira un maxi très personnel "I'ma Kill It". Il collabora aussi avec deux autres labels pour deux maxis, Rawkus et Mary Joy. Sur Rawkus le maxi s'intitulera "Divine Intervention" produit par le fameux Pharoahe Monch, artiste signé chez Rawkus, qui eu un bon succès puisque certaines compilations britaniques et japonaise l'ont incorporé dans leurs tracklists. Il fera deux autres apparitions sur des compilations, la première avec le titre "Do It Up" sur une compilation anglaise "Wide Angles" et la seconde avec "Lyrical Fluctuation", pour ce titre signé Jigmastas il coopèra avec Talib Kweli, Shabaam Sahdeeq et Pharoahe Monch.

Le nouveau millénaire est entamé... En cette année 2000, il travaillera avec des artistes tel que Morcheeba, El-P, L-Fudge, J-Live et j'en passe. Mais Mr Complex ne veut pas perdre le cap de l'underground, il sorti un LP indépendament sur son label CoRecords. Nommé "The Complex Catalog", ce LP regroupe le passé et le présent du MC. Les tracks du CD sont habilement calculés commencant par ses premiers titres en 95 et, au fil du CD, les années passent jusqu'en 2000. C'est très dommage que les titres ne soient pas assez longs, environ 2 minutes pour certaines, on a pas trop le temps de les apprécier. Mixé par DJ Crossphada, il est enregistré dans une radio d'un collège américain, malgré quelques fautes de la part du DJ, le Mister nous enthousiasme avec son flow dynamique qui se cale très précisement avec les instrumentaux agrémentés de scratchs efficaces et bien placés. Il compila ses meilleurs titres de 1995 à 2000. Une version japonaise du LP est aussi disponible, le LP est sembable à la version américaine sauf les jaquettes.

Mr Complex diplomé en cinéma de la prestigieuse New York Film Academy, travaillera sur divers courts métrages et produira ses propres clips tel que celui de "Feel Me" ou "Visualize". Plex repousse les limites du hip hop parce qu'il aime la créativité et c'est ça qui fait vivre le hip hop underground. Et Mr Complex est très fort dans ce domaine puisque a chaque sortie, il nous livre du hip hop énergique et envoûtant.

6 ans après ses débuts dans l'underground, Mr Complex nous livre son "Véritable premier album" en cette fin 2001. L'album qu'il appelera "Hold This Down", regroupe tous ses potes allant de Lee Stone ou DJ Spinna pour les producteurs et Pharoahe Monch, J-Live et bien d'autres pour les MC... La créativité est de mise puisque l'album n'est pas homogène et ne ressemble pas à "The Complex Catalog" malgré deux anciens titres recompilés, "Divine Intervention" et "I'ma Kill It", Plex nous gratine un live des plus fort, le fameux 'Stabbin' You' et à la fin un extrait de 'Do It Up', enregistré en Belgique lors de son passage en Europe pour la promo de son album. Soit la prise du son n'est pas bien faite soit le public belge est endormi face à un des MC, le plus doué de sa génération, voir le meilleur.

Kompl-X
Août 2001

Articles

News

Chroniques

Interviews

Audios

Recherche

Vous recherchez quelque chose en particulier ?

Copyright 2000-2008 Hiphopcore.net